Tatiana BLANCO CORDÓN

RÉSUMÉ DE LA CONTRIBUTION

fr1 es2 en2
La post-mémoire de l’exil dans la bande dessinee sur la guerre civile espagnole : itineraires et voix de la fuite.

Cet article s’intéresse aux représentations de la fuite et de l’exil pendant la guerre d’espagne comme des archétypes de l’imagination humaine et de l’histoire universel. à partir de l’approche esthétique de cinq albums de bande dessinée contemporaine, nous étudions la relation qu’entretiennent la mémoire, la fiction et la réalité. Nous analysons dans quelle mesure le récit de l’exil montre la réalité âpre et tragique de la fuite pour en même temps dresser un portrait mythique des victimes. ces itinéraires d’exil graphique partagent inspiration et intentionnalité à travers un exercice de mémoire culturelle qui intègre mythe et réalité.

BIONOTE

Tatiana Blanco Cordón, docteur en Études Ibériques par l’Université Clermont-Auvergne, et docteur en Didactique de la Langue et la Littérature par l’Université de Málaga, Espagne. Thèse: « La bande dessinée dans l’enseignement de l’espagnol comme langue étrangère : un regard iconoverbal sur le franquisme ». Professeure certifiée d’espagnol dans l’enseignement secondaire. Elle a effectué neuf années d’enseignement à l’Université Clermont-Auvergne, au département d’Etudes Hispaniques et Ibéro-Américaines, en tant que Lectrice (2006-2012) puis en tant qu’ATER (2012-2015). Elle a publié : « L’image de la femme dans les cómics femeninos des années 1960-1970 en Espagne : conflit identitaire ou schizophrénie de genre », Comicalités, 2013. « Éléments de réflexion pour l’exploitation du récit de bande dessinée dans la pratique de l’espagnol langue étrangère : Estraperlo y Tranvía d’Alfonso López », Grenoble, ELLUG, 2012. « La novela gráfica en la enseñanza del español : estudio de competencias comunicativas y socioculturales en Paracuellos de Carlos Giménez », Sevilla, SEDLL, 2012. « Transgresión y ruptura genérica en Macandé, la novela gráfica de Hernández Cava y Laura », Dijon, Hispanística XX, 2009. Actuellement elle mène des recherches en lien direct avec la bande dessinée, les rapports texte-image, la mémoire culturelle, le roman graphique, ainsi que sur la pragmatique et l’analyse du discours en espagnol et la didactique de l’espagnol et sa littérature.