Iria ROS PIÑEIRO

RÉSUMÉ DE LA CONTRIBUTION

fr1 es2 en2
Paracuellos, la bande-dessinée comme portrait biographique de l’après-guerre civile espagnole.

La Guerre Civile espagnole est un conflit qui a duré environ trois ans et qui s’est terminée par la mise en place d’une des pires époques qu’a connue le pays: la dictature franquiste. La bande-dessinée est une des multiples formes que possédaient les survivants pour montrer ce qu’il s’est passé aux générations suivantes. Dans le cas de Carlos Giménez, nous retrouvons non seulement l’histoire d’un survivant mais aussi une des meilleures représentations, sous la forme de la bande dessinée, de ce qu’il s’est réellement passé pendant la guerre. Son oeuvre, Paracuellos, est un parfait exemple de la manière dont la bande-dessinée peut être une source d’étude pour l’histoire. Dans l’article suivant, l’oeuvre de Carlos Giménez est analysée comme un portrait de l’après-guerre civile espagnole, qui met en évidence non seulement les expériences de l’auteur, mais aussi et pour la première fois, la figure des fascistes qui régissaient la vie quotidienne des enfants dans les Maisons d’Assistance Sociale. Cette oeuvre montre aussi comment l’entrelacs de personnages fait la leçon aux enfants de la Guerre Civile jusqu’à les convertir, dans de nombreux cas, en fascistes.

BIONOTE

Doctoranda en Historia del Arte (Universitat de València) sobre el tema “El cómic como fuente para el estudio histórico. Segunda Guerra Mundial y conflictos bélicos asociados”. Licenciada en Historia del Arte y Máster en Historia del Arte y Cultura Visual. Ponente en el primer Congreso Internacional Cómic y compromiso social organizado por la Universitat de València.